Accueil
Partager sur

L'étoffe de Noël

Chaque année, Filomée revêt une nouvelle robe aux couleurs et motifs de l'étoffe de Noël

Bulles de houx 2010

Un tissu scintillant créé par la styliste Nathalia Moutinho. On y retrouve, de manière abstraite, les ornements de Noël : boules de Noël et  houx, dans une déclinaison légère et pétillante. Un phrasé discret ajoute la touche malicieuse de Filomé : « les piquants repoussent les mauvais esprits et protègent des sorciers et de leurs maléfices ».

Rouge de Rose

Retour aux couleurs chatoyantes. Pour cette deuxième collection,  la styliste Nathalie Moutinho rend hommage au fameux rouge d’Andrinople, dont le secret de fabrication fut farouchement défendu par les Turcs. Le motif puise ses inspirations des Indiennes, source de l’impression textile européenne et de l’essor de Mulhouse au XIXe siècle. Les motifs contemporains (pommes de pins, branches de sapin et rubans stylisés) sont disposés de manière antique, évoquant les premiers imprimés importés en Europe à la fin du XVIe siècle.

Bredela-la

Une collection malicieuse et gourmande, signée Natalia Moutinho, habille Filomée en 2012. Au premier coup d’œil, de grands cœur symbolisent la chaleur et le partage de Noël. Pour leur donner forme, des emporte-pièces des fameux petits gâteaux de Noël alsaciens (les bredala) imbriqués les uns dans les autres. Un clin d’œil de Filomée, en souvenir des préparations en famille de ces petits gâteaux, dont les recettes se transmettent de génération en génération. Des Bredalas l’on offre et partage généreusement tout au long de l’Avent.

Réminiscence

Retour en enfance pour Filomée. Sa robe, classique et raffinée, distille ornements de Noël (boules, bougies…) et jouets d’antan (luge, cheval de bois) sur fond rouge parsemé d’étoiles. Un univers familier signé Marie-Jo Gebel, qui rappelle les Noëls de l’enfance.

Amarante

Retour aux sources pour la robe 2014. Le tissu allie les deux couleurs traditionnelles de Noël (le rouge et le vert) et présente une frise raffinée et lumineuse, riche en volutes. La styliste, Marie-Jo Gebel, s’est inspirée d’un motif imprimé à Mulhouse à la fin du XIXe siècle ; qu’elle a redessiné et retravaillé à la main, avant de composer cette délicate et festive.

Alizarine

L'étoffe 2015 s'inspire de deux motifs anciens conservés au Musée de l’impression sur étoffes à Mulhouse : un dessin allemand de style Art nouveau (1900), l'autre imprimé à Mulhouse par la manufacture Thierry Mieg en 1870.

En combinant ces deux dessins, Marie-Jo Gebel a créé une étoffe délicate, pleine d'élégance.

Ode boréale

L'étoffe 2016 s'inspire de deux indiennes de 1770, réalisées à Nantes et conservées au Musée de l'impression sur étoffes. Ces empreintes papier, représentant de subtils entrelacs floraux, ont été retravaillés tout en finesse par Marie-Jo Gebel et imprimés à la planche sur lin et coton pour illuminer Noël 2016.